echo '';
Actualités

Une croissance de 38,9 % au premier trimestre 2021

Une croissance de 38,9 % au premier trimestre 2021

Apparemment, l’automobile est l’un des secteurs qui a le plus résister aux répercussions de la pandémie du Covid-19. A en croire les dernières statistiques de l’Office des changes, le secteur automobile au Royaume a enregistré, à afin mars 2021, une croissance de 38,9 %. 

Ainsi, et durant le premier semestre 2021, les exportations du secteur automobile ont atteint les 22,602 milliards de DH contre 16,274 milliards un an plus tôt. Soit une augmentation de + 38,9% à mars 2021, fait savoir l’Office des changes.

Toujours concernant les exportations, et à fin mars 2021, les chiffres de l’office indiquent une hausse du segment « Construction » à hauteur de 51,9% (+ 9,18 milliards DH), du segment « Câblage » à hauteur de 23,4%, soit 7,6 milliards DH, tandis que le segment « Intérieur véhicules et sièges » a observé une hausse de 24,9%  soit 2,3 milliards DH.

Des indicateurs au vert qui montrent le dynamisme du Maroc pour développer d’avantage le secteur automobile. Il y a l’ouverture de plusieurs usines de construction au Royaume, notamment les usines Renault à Tanger ou encore Peugeot à Kénitra. L’ouverture de ses usines a permis de mettre en place un écosystème et créer des milliers d’emplois dans le pays. Cela a également poussé la jeunesse à s’orienter vers les études mécaniques et automobiles vu les opportunités qu’offre aujourd’hui le secteur au Royaume.

D’ailleurs, le think thank marocain Policy Center for the New South, qui a livré une analyse sur le secteur automobile explique qu’« avec l’implantation de Renault Melloussa, la part des assemblages et constructions automobiles va augmenter de façon significative, passant de 12% en 2011 à 47% en 2018« . Un changement opéré dans la structure des exportations qui va permettre, selon la même source, d’atteindre, en 2018, un taux de couverture des échanges de biens automobiles de toute nature de 72%.

En 2021, plusieurs entreprises ont décidé de renforcer leur production au Royaume. On trouve ainsi Clayens NP Morocco à travers l’extension de son unité industrielle à Mohammedia, spécialisée dans la production des pièces métalliques de précision (73 millions de dirhams investis), ou encore de Stellantis (ex-PSA) et du Centre technique des industries des équipements pour véhicules « Cetiev« , qui ont lancé un nouveau site « Cetiev 2.0« .

Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans Actualités

Share This Post