echo '';
France

Les digues de protection n’ont pas été déclenchées pour la marée haute


Les digues mobiles du projet MOSE (en jaune) doivent permettre de limiter l’inondation de Venise de ce samedi. — ANDREA PATTARO / AFP

L’eau a envahi la place Saint-Marc de
Venise, ce mardi, après une marée haute liée à des intempéries. Pourtant, le nouveau système de protection par des digues artificielles mobiles n’a pas été déclenché.

L’eau est montée jusqu’à 1,37 mètre au-dessus du niveau de la mer, ce mardi en fin d’après-midi, obligeant les habitants de Venise à enfiler leurs bottes de caoutchouc. La marée haute a inondé la place Saint-Marc et le sol de sa basilique, tout comme les trottoirs longeant certains canaux. Rodés à l’exercice, certains boutiquiers avaient installé des planches devant leurs pas de portes pour empêcher l’eau d’entrer.

Un système capable d’être déployé en 30 minutes

Début octobre, Venise avait pourtant déployé pour la toute première fois ses digues artificielles conçues contre la montée des eaux. Le projet baptisé MOSE (Moïse en italien, Module expérimental électromagnétique) est un système d’ingénierie complexe permettant « l’imperméabilisation » de la Sérénissime grâce à 78 digues placées aux points d’entrée de la lagune.

Il s’agit d’un réseau de caissons remplis d’eau, censés pouvoir se relever en 30 minutes, pour créer une barrière capable de résister à une montée des eaux de trois mètres au-dessus de la normale. Mardi, le système de protection n’a toutefois pas été déclenché car des prévisions erronées misaient sur un pic de 120 cm d’eau seulement au-dessus du niveau de la mer.

Un niveau « trop bas » pour déclencher les digues

Un vent arrivant de la mer adriatique s’est ensuite renforcé de manière inattendue, a expliqué le maire de Venise, Luigi Brugnaro, à l’agence de presse italienne Agi. « Pour activer MOSE il faut une prévision plus importante, il faudra revoir les règles de la cabine de commandement », a-t-il souligné.

En 2019, le 12 novembre, l’eau avait atteint 1,87 m au-dessus du niveau de la mer, une des mesures les plus hautes jamais enregistrées. Des dizaines d’églises de la ville classée au patrimoine mondial de l’humanité avaient été endommagées. La place Saint-Marc est l’endroit le plus bas de Venise. Elle se situe à environ un mètre au-dessus du niveau de la mer. Certains quartiers sont plus hauts et ne sont quasiment jamais affectés par le phénomène des marées.



Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans France

Share This Post