echo '';
Actualités

Fouzi Lekjaa règlera le conflit entre Ziyech et Vahid « en temps opportun »

Fouzi Lekjaa règlera le conflit entre Ziyech et Vahid "en temps opportun"

Le conflit entre Vahid Halilhodzic et Hakim Ziyech continue d’alimenter la presse internationale. En dévoilant sa liste de joueurs convoqués pour le reste des matchs qualificatifs pour la Coupe du monde 2022, l’entraîneur de l’équipe nationale a encore une fois décidé d’exclure le joueur de Chelsea pour des raisons qu’il avait précédemment évoqué. Face à l’ampleur de cette affaire, le président de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF), Fouzi Lekjaa a décidé de s’exprimer pour mettre un point final à ce désaccord largement commenté. 

Habitué à jouer l’entremetteur pour régler les conflits au sein de la sélection, Fouzi Lekjaa ne devrait pas faire exception cette fois-ci. Comme il l’avait fait pour Hervé Renard, le président de la FRMF compte bien mettre fin à l’animosité entre le coach bosniaque et le joueur de Chelsea.

Les deux parties se sont déchirées, réglant leurs comptes via des médias interposés et les réseaux sociaux. Le premier, reproche au second de ne pas respecter les règles imposées lors des rassemblements et d’avoir un comportement de « star », tandis que le second affirme avoir été respectueux à chaque service international, accusant son entraîneur d’extrapoler.

Une véritable joute verbale qui tourne en rond, résultant une énième mise à l’écart du milieu de terrain âgé de 28 ans qui risque de rater la CAN 2021, malgré les sollicitations des supporters demandant son retour.

Tiraillé entre le respect des choix de l’entraîneur et l’envie de revoir sur la pelouse l’un des joueurs les plus talentueux de la sélection, Fouzi Lekjaa, qui est resté jusque là à l’écart, a décidé de passer à l’action quand le timing s’y prêtera, comme il l’a exprimé sur les ondes de Radio Mars.

« La situation sera corrigée et réglée en temps opportun », a-t-il sobrement déclaré, rappelant que la sélection marocaine passait avant tout.

« Les choses sont sous contrôle et l’équipe nationale a suffisamment de joueurs pour obtenir des résultats positifs », a-t-il ajouté pour ne pas donner de faux espoirs aux supporters en cas d’échec de « l’opération médiation ».

A noter que l’équipe nationale marocaine se prépare à affronter le Soudan et la Guinée, les 12 et 16 novembre, pour les éliminatoires africaines de la Coupe du monde 2022.

Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans Actualités

Share This Post