echo '';
Actualités

Emploi: Les grandes entreprises en tête dans la réduction des effectifs en temps de pandémie

Emploi: Les grandes entreprises en tête dans la réduction des effectifs en temps de pandémie

Les effets de l’épidémie du coronavirus se sont fait ressentir durant le deuxième semestre de 2020, où 38% des entreprises marocaines ont dû réduire leurs effectifs, a indiqué le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Les grandes entreprises sont celles qui ont réduit le plus le nombre de leurs employés.

Les données publiées par le HCP indiquent que ce pourcentage a augmenté par rapport à la même période l’année dernière, et les entreprises qui ont réduit le plus leurs effectifs sont les plus grandes structures.

En effet, elles sont 41,9% des grandes entreprises (GE) qui auraient réduit leurs effectifs durant cette période contre 33.4% pour les petites et moyennes entreprises (PME) et 39.3% chez les très petites entreprises (TPE).

Et termes de secteur d’activité, certaines entreprises ont réduit de plus de la moitié leur effectifs par rapport à 2019, avec à leur tête les entreprises du secteur de l’hébergement/hôtellerie et de la restauration avec 64%, suivies par la construction avec 56%.

En outre, 43% des entreprises ayant déclaré une baisse de leur emploi (37,5%) au deuxième semestre 2020 ont réduit leur effectifs à 50% et plus durant cette période. Dans le détail, il s’agit de plus de la moitié des TPE, 27% pour les PME et 11% chez les GE.

Quant aux prévisions de croissance pour l’année 2021, les grandes entreprises sont les plus optimistes s’agissant de l’augmentation de leur niveau d’investissement représentant toutefois seulement 10,9%. Les chiffres sont moins importants pour les PME (8,3%) et les TPE (5,4%).

La grande majorité des entreprises ne prévoient aucun projet d’investissement en 2021 (81,1%) et 6,4 prédisent une augmentation, tandis que 3,9% estiment que leur niveau d’investissement va baisser, indique le HCP.

En termes de secteurs d’activité, c’est la filière de l’énergie qui se montre la plus optimiste en 2021, avec 19% des entreprises opérant dans le secteur qui prévoient des augmentations des investissements. Suit, les industries agro-alimentaires avec 12% et enfin les industries chimiques et parachimiques avec 11%.

De leur côté, plus de 80% des industries du textile, de l’électrique et électronique, de l’hébergement et de restauration ainsi que les activités immobilières prévoient aucun projet d’investissement en 2021.

Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans Actualités

Share This Post