echo '';
Economie

Covid : les entreprises seront associées à la campagne de vaccination



Covid : les entreprises seront associées à la campagne de vaccination

Publié le 5 janv. 2021 à 10:42Mis à jour le 5 janv. 2021 à 11:01

Après les tests, le vaccin. « Les entreprises qui participent à la stratégie de vaccination contre la grippe pourront le moment venu participer à [celle] » contre la Covid, a annoncé ce mardi matin la ministre du Travail sur France Info. « Quand on généralisera la vaccination, elles seront mises à contribution », a insisté Elisabeth Borne.

Au vu des opérations pilotes de test menées sur quelques territoires avant Noël , le gouvernement compte beaucoup sur elles. Si le dépistage massif organisé au Havre n’a pas rencontré un franc succès dans la population, avec seulement 11 % des habitants testés pour un objectif de 50 %, « en entreprise, ça s’est bien passé », s’est félicitée la ministre. Sachant que, en dehors de ces campagnes, les employeurs ont la possibilité d’organiser un dépistage sur site depuis la fin octobre mais limité aux seuls salariés symptomatiques ou cas contact .

Pas pour tout de suite

Si le gouvernement a donné ce mardi un coup d’accélérateur à sa campagne de vaccination , se faire vacciner au travail, ce n’est cependant pas pour tout de suite. Ce ne sera possible que quand ce sera le tour de « la population générale », « la priorité [étant d’abord] de vacciner les 15 millions de personnes vulnérables », a précisé Elisabeth Borne. Par ailleurs, elle a insisté sur le fait que le vaccin ne sera « pas obligatoire ». Comme pour les tests, cela se fera « sur la base du volontariat et dans le respect du secret médical », a-t-elle souligné, affirmant sa « vigilance » sur ce point. Mais, a-t-elle ajouté, « le salarié sera invité à informer son entreprise » qu’il s’est fait vacciner, ce qui n’est pas le cas pour la grippe.

En attendant, la ministre a rappelé qu’il faut « privilégier le télétravail » tout en défendant la souplesse d’un retour sur site d’un jour par semaine pour les salariés « qui souffrent de l’isolement »à compter de ce jeudi 7 janvier . Un retour dont les modalités doivent être organisées par « le dialogue social ».



Source link

Recommander0 recommendationPublié dans Economie

Share This Post