echo '';
Economie

Covid : la campagne vaccinale reprend de l’allant sur fond de cinquième vague



Covid : la campagne vaccinale reprend de l'allant sur fond de cinquième vague

Publié le 24 nov. 2021 à 17:51Mis à jour le 24 nov. 2021 à 18:40

Taux d’incidence, hospitalisations, décès… La cinquième vague de coronavirus fait grimper les courbes des indicateurs épidémiques. Toutefois, cette dégradation est parallèle à la hausse d’autres courbes : la campagne vaccinale s’accélère de nouveau en France, avec une hausse des injections.

Alors que le gouvernement incite les plus âgés à recevoir une dose de rappel vaccinal , avant que cette possibilité ne soit étendue au plus de 50 ans à partir de décembre, voire plus tôt si comme cela est désormais attendu le gouvernement accélère la réponse à l’épidémie , ce sont bien les « troisièmes doses » qui expliquent en grande partie la relance de la campagne. Le nombre d’injections de rappel est ainsi en forte hausse, avec un record de plus de 250.000 injections quotidiennes franchi vendredi.

Au total, ce sont quelque 6 millions de Français qui ont reçu une dose de rappel (deuxième dose pour les patients ayant eu le Covid avant vaccination et ceux vaccinés avec le vaccin de Janssen, quatrième dose pour les patients immunodéprimés, troisième dose pour les autres). C’est un cinquième des 65-69 ans, un tiers des 70-74 ans, la moitié des 75-79 ans et environ 45 % des plus de 80 ans.

Cette hausse des injections de doses de rappel ne devrait pas se tarir. Le nombre de rendez-vous pris sur Doctolib est en forte hausse , avec un record de plus de 200.000 rendez-vous pris sur la seule journée de mardi. Ils ne représentent qu’une partie des futures injections, puisque d’autres plateformes en ligne existent pour prendre des rendez-vous et qu’une partie des injections, en Ehpad par exemple, ne passent pas par de tels outils.

Ce regain d’intérêt pour la vaccination ne se constate pas seulement pour la campagne de rappel. Alors que le nombre de primo-injections était en baisse depuis fin août, la tendance semble s’être légèrement inversée. Plus de 32.000 premières doses ont été injectées jeudi 19 novembre, au plus haut depuis un mois.

Début novembre a été marqué par un recul important, notamment en raison des jours fériés de la Toussaint et du 11-Novembre. La semaine passée, le nombre de Français débutant un schéma de vaccination était légèrement plus élevé que la dernière semaine d’octobre. 21.439 primo-injections ont eu lieu lundi 22 novembre, contre 19.094 7 jours plus tôt et 18.615 le 8 novembre.

Difficile de dire si cela correspond à un rattrapage des jours fériés ou à une réelle tendance de fond. On peut toutefois noter que le nombre de rendez-vous pris sur Doctolib pour débuter un schéma vaccinal est également en légère hausse, et ce dans toutes les classes d’âge. Près de 15.000 rendez-vous quotidiens ont été pris sur Doctolib ces 7 derniers jours, contre 10.000 fin octobre.

La campagne vaccinale est ainsi bel et bien repartie. Le nombre d’injections quotidiennes toutes doses confondues est en hausse. Plus de 330.000 doses de vaccins ont été administrées vendredi, un niveau plus vu en France depuis le 10 septembre.

Covid-19 : les chiffres clefs de l’épidémie en France



Source link

Recommander0 recommendationPublié dans Economie

Share This Post