echo '';
Actualités

Covid-19: Bourita plaide à l’UA pour dispositif continental de surveillance génomique

Covid-19: Bourita plaide à l'UA pour dispositif continental de surveillance génomique

La 38ème session ordinaire du Conseil exécutif de l’Union Africaine (UA) se sont ouverts ce mercredi par visioconférence. Dans son intervention, le ministre des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita a souligné la nécessité de mettre en place un dispositif continental de surveillance génomique par séquençage pour freiner la propagation de la pandémie de Covid-19 en Afrique.

Un plan de renforcement des capacités continentales en la matière permettrait, en effet, de détecter l’apparition d’éventuelles souches mutantes et d’évaluer leur impact sur la transmissibilité et la résistance aux vaccins, a dit Bourita, faisant noter que la pandémie comporte des défis d’autant plus complexes qu’ils sont évolutifs, dans la mesure où partout dans le monde et en Afrique en particulier, elle agit comme un facteur aggravant qui exalte et exacerbe les fragilités et les inégalités.

En dépit des prédictions pessimistes, le continent a su montrer toute sa résilience, et l’Afrique a payé un lourd tribut économique et social à la crise sanitaire, c’est donc, a-t-il estimé, autant la pandémie qu’il faut combattre que les impacts qu’elle induit.

Le ministre a en ce sens rappelé que dès les premiers mois de la pandémie, le Roi Mohammed VI a appelé à la consécration d’une gestion africaine de la crise, et à travers une série d’entretiens téléphoniques avec plusieurs Chefs d’Etat africains frères, le Souverain a favorisé une réponse concertée, solidaire et ambitieuse à l’échelle continentale, couvrant l’ensemble des maillons de la crise liée à la Covid-19.

Passant en revue les principales observations du Maroc sur la stratégie continentale africaine qu’a constitué la riposte de l’Union Africaine contre la Covid-19, Nasser Bourita a indiqué, sur le plan de la solidarité régionale, que l’initiative royale a permis l’acheminement de dons du Maroc en médicaments, matériel et équipements à vingt et un (21) pays africains frères, représentatifs des 5 sous-régions africaines. Il s’agit là d’une initiative tangible visant à établir un cadre opérationnel et pragmatique pour accompagner les pays africains frères dans leurs efforts de gestion de la pandémie.

En termes de la connaissance et la gestion de la pandémie, a-t-il poursuivi, les Centres Régionaux du CDC Afrique et les points focaux nationaux assumeront un rôle de collecte et de diffusion des données épidémiologiques avec le CDC Afrique. Il s’agit de mettre en place un cadre de gouvernance et des opérations pour fournir une expertise aux niveaux national et continental.

Nasser Bourita a, par ailleurs, insisté sur l’importance de la vaccination effective d’une masse critique de la population africaine, notant que le Royaume, grâce à la vision et l’action soutenue du Roi Mohammed VI, a été parmi les premiers pays africains à lancer sa campagne de vaccination, à tritre gracieux, au bénéfice de ses citoyens de plus de 17 ans, aussi bien nationaux que résidents.

Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans Actualités

Share This Post