Actualités

Un jour dans le monde

Un jour dans le monde

La pandémie du coronavirus a fait au moins 2.112.290 morts dans le monde depuis l’apparition des tous premiers cas porteurs du virus en Chine en décembre 2019.

Le nombre total des cas ayant contracté le virus a atteint les 98.615.954 personnes dans le monde dont 25.709.225 sont considérés comme cas actifs tandis que 70.794.439 sont considérés comme rétablis de la maladie. Par ailleurs, un total de 57.287.507 personnes ont déjà été vaccinées dans le monde.

Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (410.378), suivis par le Brésil (214.147), l’Inde (153.032), le Mexique (146.174) et le Royaume-Uni (95.829).

Le variant britannique du coronavirus qui se trouve être 30 à 70% plus contagieux, serait plus mortel aussi a indiqué le chef du gouvernement britannique Boris Johnson.

« Il semble également maintenant qu’il existe des preuves que le nouveau variant, le variant qui a été identifié pour la première fois à Londres, et le sud-est (de l’Angleterre), peut être lié à un degré plus élevé de mortalité », a-t-il déclaré vendredi lors d’une conférence de presse à Downing Street.

Le Mexique, fait face à une rave résurgence du virus, et a enregistré jeudi un nouveau record de décès et de contagions, selon les autorités sanitaires.

Le pays qui est classé 4ème en terme de nombre de contaminations dans le monde a recensé 1.803 nouveaux décès ces dernières 24 heures soit un bilan de 146.174 morts dans ce pays de 128 millions d’habitants.

Aux Etats-Unis, le président américain Joe Biden a annoncé pour la première fois une fourchette de décès probables dans son pays. Vendredi, il a estimé ce nombre à plus de 600.000.

« Nous sommes à 400.000 morts, et cela devrait atteindre beaucoup plus que 600.000 », a déclaré Joe Biden annonçant le bilan le plus lourd jamais imaginé pour le pays, tout en annonçant de nouvelles mesures pour venir en aide aux familles les plus pauvres.

Au Brésil, l’Etat de Sao Paulo a annoncé la fermeture des bars et restaurants dès 20H en semaine, et tout le week-end au moment où le virus tue une personne toutes les six minutes, selon le coordinateur de la cellule de lutte contre le nouveau coronavirus, Joao Gabbardo.

Ces mesures entreront en vigueur lundi prochain jusqu’au 7 février à Paulo et la majorité des municipalités de l’Etat le plus riche et peuplé du Brésil déclarées « en phase rouge ».

« Une deuxième vague de coronavirus touche le monde et ses effets se font sentir aussi au Brésil et dans l’Etat de Sao Paulo », a déclaré le gouverneur de l’Etat, Joao Doria. « La hausse des cas, des hospitalisations et des décès est extrêmement préoccupante ».

Lors d’un point de presse avec l’OMS, le patron de Pfizer, Albert Bourla, a annoncé l’accord pour fournir  40 millions de doses du vaccin anti-coronavirus « à prix coûtant » pour servir son mécanisme de distribution de vaccins Covax et qui devraient être livrées durant le premier trimestre de 2021.

L’OMS a mis également en option 100 million de doses du vaccin développé AstraZeneca/Oxford, moins cher et plus facile à stocker, de fabrication indienne par le Serum Institute of India (SII), mais ce vaccin n’a toujours pas reçu l’homologation d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé.

Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans Actualités

Share This Post