Actualités

Guterres salue l’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires

Guterres salue l'entrée en vigueur du Traité sur l'interdiction des armes nucléaires

Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a salué, vendredi, l’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires. L’entrée en vigueur de ce premier traité multilatéral de désarmement nucléaire en plus de deux décennies a été rendue possible le 25 octobre dernier lorsqu’il fut ratifié par un cinquantième Etat, le Honduras.

Dans un communiqué publié le jour de l’entrée en vigueur du texte? le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, a estimé que « le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires est une étape importante vers l’objectif d’un monde exempt d’armes nucléaires et une forte démonstration du soutien aux approches multilatérales du désarmement nucléaire ».

Le secrétaire général a félicité les États qui ont ratifié le Traité et salué le rôle déterminant de la société civile qui a fait progresser les négociations et l’entrée en vigueur du texte, a-t-il dit.

Et d’ajouter que « les survivants des explosions nucléaires et des essais nucléaires ont offert des témoignages tragiques et ont été une force morale derrière le Traité. L’entrée en vigueur du document est un hommage à leur plaidoyer durable ».

Le chef de l’ONU attend avec intérêt de s’acquitter des fonctions qui lui sont assignées par le Traité, notamment en préparation de la première Réunion des États parties.

« L’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires aujourd’hui met en lumière le désarmement nucléaire », a déclaré, pour sa part, le Secrétaire exécutif de l’Organisation du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (OTICE). « La vérification des engagements renforce la confiance. En garantissant qu’aucun essai nucléaire ne passe inaperçu, le Traité sur l’interdiction des armes nucléaires reste une étape essentielle vers un monde exempt d’armes nucléaires », a-t-il ajouté.

De son côté, l’Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement a indiqué que « le traité avait été adopté par la Conférence sur le désarmement en 2017 à Genève. Depuis 75 ans, l’ONU encourage le désarmement. L’entrée en vigueur du Traité sur l’interdiction des armes nucléaires est l’aboutissement d’un mouvement mondial visant à attirer l’attention sur les conséquences humanitaires catastrophiques de tout emploi d’armes nucléaires ».

Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans Actualités

Share This Post