France

« Zone interdite » dans le quotidien des prisons

« Zone interdite » dans le quotidien des prisons


Des détenus forcés de dormir sur des matelas au sol dans une cellule. Une scène devenue tristement banale dans un pays qui compte plus de 70 000 détenus pour seulement 61 000 places en prison. La maison d’arrêt d’Agen, où les équipes de Zone interdite ont passé plusieurs jours en immersion, n’échappe pas à la surpopulation carcérale. Dans un reportage diffusé ce dimanche 7 mars à 21 h 05, M6 nous plonge dans cet univers à part, une véritable microsociété avec ses propres règles, ses rapports de force et ses trafics.

« La prison, c’est difficile, ça n’est pas le Club Med payé par nos impôts comme le pensent certains », rappelle la réalisatrice Aymone de Chantérac. Entre la maison d’arrêt d’Agen et le centre de détention d’Eysses à Villeneuve-sur-Lot, elle a rencontré plus d’une dizaine de détenus qui témoignent, pour la plupart à visage découvert, de leur quotidien, du choc carcéral, de la solitude, de la peur… Mais aussi des surveillants pénitentiaires, qui, chaque jour, essaient d’améliorer comme ils le peuvent le quotidien des détenus.

À LIRE AUSSIEXCLUSIF. Dupond-Moretti dévoile sa réforme de la justice

Des prisons « à taille humaine »

Deux prisons difficiles mais « à taille humaine », décrit la réalisatrice, loin des énormes établissements pénitentiaires comptant plusieurs milliers de détenus comme à Fleury-Mérogis. « Les rapports entre détenus et surveillants y sont complètement différents : ils se connaissent, parlent beaucoup ensemble… »

Zone interdite filme (presque) tout, des cellules surpeuplées jusqu’à l’intimité du parloir, où les femmes des détenus viennent inlassablement leur offrir quelques rares moments d’affection et les raccrocher au monde extérieur. « Ces femmes m’ont frappé par leur dévouement, raconte Aymone de Chantérac. Elles font les lessives, s’occupent des enfants, viennent au parloir… Toute leur vie tourne autour de la prison, mais elles restent. »

À LIRE AUSSIEn prison, surpopulation et Covid inquiètent

Le documentaire est aussi porteur d’espoir : il montre l’univers carcéral, mais s’intéresse aussi à ce qui vient après. Comment reconstruire sa vie après avoir purgé sa peine ? Comment se réinsérer dans la société après plusieurs années à l’écart ? Par le travail, par leurs initiatives ou par leur bon comportement, Zone interdite suit également des détenus qui font tout pour essayer de s’en sortir. Une émission passionnante et des portraits touchants à ne pas manquer, pour ainsi poser un autre regard sur la prison.

Zone interdite – « Prisons françaises : la vraie vie des détenus »
Dimanche 7 mars à 21 h 05 sur M6


Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans France

Share This Post