France

Selon Joe Biden, le Covid-19 fera plus de 600 000 morts aux États-Unis

Selon Joe Biden, le Covid-19 fera plus de 600 000 morts aux États-Unis


Le président américain Joe Biden s’est montré pessimiste sur les conséquences à venir de la pandémie de Covid-19. Il a estimé que le virus ferait bien au-delà de 600 000 morts aux Etats-Unis. « Nous sommes à 400 000 morts, et cela devrait atteindre beaucoup plus que 600 000 », a déclaré le nouveau locataire de la Maison Blanche, qui n’avait jamais évoqué un bilan si lourd. « Des familles ont faim », a-t-il poursuivi, avant de signer une série de décrets visant à lutter contre la crise alimentaire qui affecte des millions d’Américains. « Nous devons agir », a-t-il martelé.

Au surlendemain de son investiture, le nouveau président américain continue ainsi à égrener ses priorités à coup de décisions présidentielles. En trois jours, il en aura pris près d’une trentaine. Joe Biden, qui veut aller vite, a vu aussi un membre-clé de son gouvernement être confirmé vendredi par le Sénat. Il s’agit du ministre de la Défense Lloyd Austin. Les votes sur les nominations des ministres des Affaires étrangères Antony Blinken et de l’Economie et des Finances Janet Yellen devraient suivre.

12 millions d’élèves ne sont plus nourris

« Un foyer sur sept en Amérique, un sur sept, et plus d’un sur cinq dans les foyers noirs et latino, rapportent qu’ils n’ont pas assez à manger », s’est exclamé Joe Biden. « Cela inclut presque 30 millions d’adultes et 12 millions d’enfants, et ils n’y sont pour rien. C’est scandaleux », a-t-il ajouté. Aux États-Unis, où les écoles fournissaient quotidiennement des repas aux élèves de familles pauvres, 12 millions d’enfants ne sont plus nourris dans les établissements. Quelque 600 000 personnes ont perdu leur emploi dans l’enseignement, a aussi souligné Joe Biden.

À LIRE AUSSIJoe Biden peut-il aider l’Amérique à tourner la page ?

Dans les villes, les files d’attente aux soupes populaires se sont allongées et les banques alimentaires sont débordées, y compris dans les banlieues aisées de la capitale fédérale Washington. Joe Biden va demander au ministère de l’Agriculture d’étendre et d’assouplir son programme d’assistance aux personnes et familles à faible ou aucun revenu (SNAP), qui a remplacé le programme des tickets alimentaires ou Food Stamps, lequel permettait aux familles à bas revenus de se procurer des produits alimentaires de base dans des magasins agréés. La carte électronique EBT (Electronic Benefit Transfer), ayant succédé aux tickets de 1, 5 et 10 dollars, devrait être augmentée de 15 %. Actuellement, elle offre jusqu’à 5,70 dollars journaliers par enfant scolarisé.

Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans France

Share This Post