France

Le mouvement de contestation appelle à manifester samedi

Le mouvement de contestation appelle à manifester samedi

Sénégal: Le mouvement de contestation appelle à manifester samedi — Sylvain Cherkaoui/AP/SIPA

Le mouvement de contestation derrière l’opposant sénégalais Ousmane Sonko a lancé un nouvel appel à manifester samedi, déterminé à profiter du nouveau rapport de forces instauré selon son chef de file avec le président Macky Sall après plusieurs jours de troubles au
Sénégal.

Même si les blindés de l’armée restaient positionnés au quartier du Plateau, centre du pouvoir, Dakar offrait mardi un semblant de retour à la normalité, après des violences qui ont fait au moins cinq morts – onze selon le collectif de contestation.

La journée de lundi, redoutée, a produit certaines des conditions d’une décrispation dans un pays dont la réputation de rare îlot de stabilité en Afrique de l’Ouest a été malmenée.

Ousmane Sonko remis en liberté sous contrôle judiciaire

Ousmane Sonko, dont l’arrestation a mis le feu aux poudres le 3 mars, a certes été inculpé dans une affaire de viols présumés, mais a été remis en liberté sous contrôle judiciaire. Et le président est sorti de son silence pour appeler à « l’apaisement ».

Le Mouvement de défense de la démocratie (M2D) créé après l’arrestation de Ousmane Sonko et comprenant son parti, des partis d’opposition et des organisations contestataires a suspendu mardi matin l’appel à manifester le jour même et mercredi.

Il a entendu les appels en ce sens, a-t-il dit plus tard, à commencer par ceux des chefs religieux à l’influence considérable. Mais il a affirmé dans un communiqué lu à la presse « sa détermination à poursuivre la lutte démocratique et pacifique ».

Manifester de manière « pacifique »

Il a appelé les Sénégalais à manifester samedi à Dakar et dans le pays de manière « pacifique » pour la libération des prisonniers qu’il dit politiques et qui sont plus d’une centaine dans le pays, selon Ousmane Sonko.

Le M2D a aussi appelé à une journée de deuil national la veille, vendredi, en hommage aux personnes tuées dans les troubles, et invité les Sénégalais à s’habiller en blanc et à accrocher des tissus blancs à la façade de leur maison ou à leur voiture.

Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans France

Share This Post