France

« Islamo-gauchisme » : fantasme ou réalité ? – Le Point

« Islamo-gauchisme » : fantasme ou réalité ? - Le Point


Ces dernières semaines, plusieurs débats ont traversé, voire enflammé les universités françaises, comme l’atteste la récente polémique concernant les propos de Frédérique Vidal sur « l’islamo-gauchisme ». En cause, la ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation a demandé au CNRS une enquête sur les travaux universitaires à connotation « islamo-gauchiste », ce qui n’a pas manqué de provoquer la fronde de nombreux universitaires, qui estiment que l’essentiel pour Frédérique Vidal doit se situer ailleurs avec notamment le mal-être des étudiants face à la crise sanitaire.

Avec « l’islamo-gauchisme », les universités contiennent-elles en leur sein les nouveaux fanatiques ? Le Point des idées – le nouveau rendez-vous organisé par LCI et Le Point, animé par Sonia Chironi et Étienne Gernelle et diffusé tous les vendredis soir – a posé cette question.

À LIRE AUSSISébastien Le Fol – « Islamo-gauchisme » : la belle tartufferie !

Autour de cette polémique, les intervenants présents sur le plateau ont semblé en désaccord face à la notion même de ce qu’est «  l’islamo-gauchisme ». Le sociologue Stéphane Dufoix, qui est également professeur à l’université Paris-Nanterre, estime que sa présence n’est pas réelle dans les universités françaises. Au moment de devoir définir « l’islamo-gauchisme », il explique : « Je n’en sais rigoureusement rien, puisque celles et ceux qui utilisent ce terme sont les mêmes qui le vilipendent […] Ça n’existe pas à l’université, il n’y a aucun enseignement que l’on peut, en tant que tel, décrire comme étant un enseignement islamo-gauchiste. »

DOSSIERObservatoire du décolonialisme et des idéologies identitaires

Pour la philosophe Renée Fregosi, il s’agit au contraire d’une « réalité militante que l’on retrouve à l’université, mais bien au-delà ». Elle ajoute que « les musulmans viennent se substituer à une classe ouvrière qui est moins importante et qui a fui la gauche. [L’islamo-gauchisme] est une idéologie de substitution à la lutte des classes » et affirme que « l’islamo-gauchisme ne relève pas seulement de la complaisance, mais aussi de la construction idéologique ».

Voir la première partie de l’émission :

La seconde partie :


Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans France

Share This Post