Actualités

Coronavirus/nouvelles mutations: L’OMS se réunit en urgence

Coronavirus/nouvelles mutations: L'OMS se réunit en urgence

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) va se réunir en urgence pour discuter de la multiplication des nouvelles mutations liées au coronavirus enregistrées ces dernières semaines, notamment du dernier en date, retrouvé au Brésil.

Alors que le comité d’urgence de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) se réunit tous les mois, il a été convoqué cette fois-ci deux semaines à l’avance pour discuter des nouvelles mutations génétiques du covid-19 au moment où les pays se préparent à vacciner leur population et où l’efficacité des vaccins sur ces nouveaux variants n’est pas garantie.

Cette réunion intervient également au moment où plusieurs pays reconfinent leur population ou mettent en place de nouvelles mesures visant à contenir la propagation du virus. Certains pays ont fermé leur espace aérien à la Grande-Bretagne, pays où a été retrouvé un variant plus contagieux et qui a été qualifié de « hors de contrôle ».

Selon un communiqué de l’OMS, des recommandations pour l’organisation onusienne ainsi que pour les pays membres seront publiées à l’issue de la réunion jeudi.

Au total, ce sont trois nouveaux variants qui ont été repérés ces dernières semaines, mais les plus contagieux sont les mutations britannique et sud-africaine. Un total de 50 pays ont identifié le variant britannique et 20 le sud-africain.

Le dernier variant enregistré, en provenance de l’Amazonie au Brésil n’a pas encore fait l’objet de toutes les analyses nécessaires pour déterminer son niveau de dangerosité. L’Organisation mondiale de la Santé a estimé que ce nouveau variant était « inquiétant ».

Le Japon qui a fait état de 4 cas porteurs de ce variant brésilien et cherche à présent à isoler le virus pour qu’il ne se répande pas dans l’archipel. « Les résultats suggèrent que la mutation détectée dans le variant B.1.1.28 est un phénomène récent, survenu probablement entre décembre 2020 et janvier 2021 », a indiqué l’institut Fiocruz au Brésil concernant ce nouveau variant.

Lien Source

Recommander0 recommendationPublié dans Actualités

Share This Post