une cinquantaine d'espèces seront désormais protégées

Une proposition visant à protéger une cinquantaine d’espèces de requins menacés par le trafic d’ailerons a été adoptée par consensus par la convention sur le commerce international des espèces menacées.

La conférence sur le commerce international des espèces menacées réunie à Panama a pris vendredi la décision, « historique » selon le pays hôte, d’étendre sa protection à une cinquantaine d’espèces de requins menacés par le trafic d’ailerons de requins, convoités pour confectionner des soupes en Asie.

La proposition de réglementer la pêche et la commercialisation de ces espèces de requins requiem et requins-marteaux a été la plus discutée à la 19e Conférence (COP-19) de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées (CITES). Elle a été finalement adoptée en séance plénière par consensus.

>> Plus d’informations à venir sur BFMTV.com

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source.

Laisser un commentaire