Toyota a dévoilé la prochaine génération de C-HR, le concept Toyota CHR Prologue

Toyota va lancer cinq nouveaux modèles 100% électriques en Europe d’ici 2026, a annoncé lundi le groupe japonais, tout en réaffirmant son attachement aux modèles hybrides, dont la nouvelle Prius.

Petit à petit, le leader de la voiture hybride se tourne vers l’électrique. Ce lundi, Toyota a fait le point sur sa stratégie zéro émission, alors qu’il a longtemps privilégié l’hybride sans batterie comme stratégie de baisse des émissions. Toyota proposera ainsi six modèles dans sa famille électrique « bZ » (« au-delà de zéro » en anglais) qui a été inaugurée fin 2022 avec le lancement de sa compacte bZ4X. Un lancement cependant perturbé par un rappel massif.

50% d’électriques vendues en Europe en 2030

Le constructeur japonais, N°2 mondial derrière Volkswagen, compte ainsi vendre au total 10% d’électriques et 80% d’hybrides (rechargeables compris) en Europe en 2025, puis 50% d’électriques dans l’Europe élargie en 2030. De quoi se mettre en ligne avec la future réglementation européenne qui interdira la vente de véhicules thermiques en Europe en 2035.

« Il n’y a aucun doute que les électriques joueront un rôle grandissant dans la transition vers un marché européen à zéro émissions d’ici 2035, tel que l’a enteriné le Parlement européen », a indiqué le PDG de Toyota Europe Matt Harrison.

« Mais je pense qu’il est trop tôt, et peut-être trop risqué pour l’environnement comme pour nos clients, de mettre tous nos oeufs électrifiés dans le même panier, celui des voitures à batterie », a-t-il poursuivi.

Au cours d’une conférence de presse le 30 novembre à l’aéroport de Bruxelles, le groupe a présenté une ébauche de SUV électrique compact. Le Toyota bZ Compact SUV Concept a été dessiné par une équipe de designers basés en France et ces lignes agressives doivent l’aider à se démarquer dans le plus compétitif des segments du marché, face au Tesla Model Y ou à la Volkswagen ID.4. Avec 4,53 mètres de long, le SUV Toyota se place sur le terrain des SUV familiaux de taille moyenne, un secteur en forte croissance que ciblent tous les constructeurs. Le constructeur japonais ne donne cependant pas plus d’informations sur l’autonomie ou la date de lancement du futur modèle.

Le C-HR en hybride rechargeable

Toyota va par ailleurs lancer la production de batteries en Europe pour un autre petit SUV aux formes très marquées, l’hybride rechargable C-HR. La marque premium du groupe, Lexus, a également montré ses ambitions dans le haut de gamme électrique avec le concept de coupé sportif « Electrified ». La nouvelle génération de son SUV électrique RZ est prévue pour 2023.

Toyota a dévoilé la prochaine génération de C-HR, le concept Toyota CHR Prologue
Toyota a dévoilé la prochaine génération de C-HR, le concept Toyota CHR Prologue © Toyota

S’il mise sur l’électrique, Toyota n’en abandonne pas pour autant son ADN depuis plus de 20 ans: l’hybride. La cinquième mouture de sa Prius, pionnière mondiale des moteurs hybrides, ne sera d’ailleurs commercialisée qu’en version hybride rechargeable en Europe, à la mi-2023.

Avec ses formes et ses performances beaucoup plus sportives que ses prédécesseures, et des panneaux solaires sur son toit, elle promet une large autonomie électrique de 69 kilomètres pour des émissions moyennes de 19 grammes de CO2 par kilomètres. L’hybridation massive de tous les modèles Toyota, à commencer par sa petite Yaris fabriquée en France, doit ainsi compenser la rareté des voitures électriques, plus difficiles et plus chères à produire faute de lithium en quantité suffisante, notamment.

Pauline Ducamp

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source.

Laisser un commentaire