Internet satellitaire : Des débits en berne du côté de Starlink
0 0
Read Time:1 Minute, 39 Second

Starlink, le service internet par satellite de SpaceX, a connu une année bien remplie. Désormais disponible sur tous les continents, celui-ci est désormais également actif dans le domaine du transport maritime ou de loisir.

Reste que l’augmentation de la clientèle du service a un impact sur ses performances. Selon un nouveau rapport d’Ookla, une société d’intelligence réseau, les vitesses de Starlink ont diminué dans le monde entier au cours du deuxième trimestre de 2022, en correspondance avec l’augmentation du nombre d’utilisateurs s’inscrivant au service. Pire encore, les débits offerts par les services de Starlink auraient diminué dans tous les pays étudiés par Ookla, que ce soit en Europe, en Océanie, en Amérique du Nord et en Amérique du Sud.

Les vitesses de téléchargement médianes de Starlink ont ainsi diminué en France, au Canada, en Allemagne, en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et aux États-Unis, avec une baisse constatée allant de 9 à 54 % entre le deuxième trimestre 2021 et le deuxième trimestre 2022. Aux États-Unis, la vitesse de téléchargement médiane de Starlink a atteint un peu plus de 62 Mb/s au deuxième trimestre. Des débits honorables mais bien loin des 90 Mb/s constatés un an auparavant.

Le service de Starlink s’est considérablement développé grâce à sa vaste constellation de satellites. L’entreprise a actuellement plus de 3 000 satellites en orbite et continue de l’étendre grâce à des lancements quasi hebdomadaires. Pour rappel, le service compterait aujourd’hui 700 000 clients dans le monde, pour 6 500 abonnés en France (et 75 000 sur le Vieux Continent), selon un chiffrage récent effectué par la présidente de Starlink, Gwinne Shotwell.

Source : ZDNet.com

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire