À quel heure et comment observer la "grande parade des planètes", ce très rare alignement?
0 0
Read Time:2 Minute, 40 Second

Mercure, Vénus, Mars, Jupiter, Saturne, Neptune et Uranus vont s’aligner dans le ciel cette semaine. Un phénomène rare, même si toutes les planètes ne seront pas visibles à l’œil nu.

Un ballet cosmique des plus rares. Ce vendredi, il sera possible d’observer à l’œil nu et de manière claire, si la météo le permet, un alignement de cinq planètes du système solaire. Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne seront ainsi visibles sans équipement. À noter que Neptune et Uranus seront également de la partie, mais nécessiteront un télescope ou des jumelles puissantes pour être repérées par les amateurs d’espace.

• À quelle heure pourra-t-on les observer?

L’alignement des planètes est visible depuis ce mercredi, mais c’est bien ce vendredi qu’il sera le plus simple à observer. Pour y parvenir cependant, il sera nécessaire de mettre le réveil très tôt. En effet, le phénomène complet doit se produire entre 4h30 et 5h du matin.

• Où regarder?

Si vous êtes équipé d’une boussole, ou d’un smartphone avec une application pouvant vous donner les points cardinaux, il est relativement facile de se repérer. « Si vous vous tournez, au moment où la Lune se couche, vers le Sud-Est, vous avez un super alignement avec Saturne, Mars, Jupiter et Vénus », explique à BFMTV.com Olivier Las Vergnas, président de l’Association française d’astronomie.

Et si vous n’avez pas de boussole, le spécialiste a un autre conseil: « On regarde la Lune et on fait 3/4 de tour vers la gauche. » Par ailleurs, des applications pour faciliter l’observation du ciel existent. Olivier Las Vergnas mentionne notamment Stellarium, disponible gratuitement.

• Comment les regarder?

Une fois bien positionné, repérer les planètes n’est pas très difficile. « Ce que l’on voit surtout ce sont Vénus et Jupiter. Ce seront les objets les plus brillants qu’on verra dans le ciel, ça saute aux yeux », affirme l’astronome. Par ailleurs, il explique que les planètes clignotent moins que les étoiles. Leur lumière étant plus fixe, elles sont plus simples à repérer.

« Le risque c’est surtout de les confondre avec les avions que de les confondre avec des étoiles qui sont beaucoup plus faibles », assure-t-il. D’autant que les planètes ne seront pas fixes dans le ciel. « C’est un peu comme les roues d’une machine de casino, ça tourne un peu et il y a quelques moments où c’est aligné », compare Olivier Las Vergnas.

• Est-il possible de faire des photos?

Il est envisageable de faire des photos, mais cela reste difficile sans matériel adapté, d’autant que les planètes seront alignées sur une large partie du ciel. Cependant, il est possible de tenter l’expérience, même avec un smartphone selon Oliver Las Vergnas. « Il faut essayer plein de fois, il faut mitrailler et bien tenir son smartphone solidement, le poser sur une table ou un trépied et le bloquer », explique-t-il.

• Le phénomène a-t-il un intérêt scientifique?

Si les amateurs d’espace et les curieux passeront probablement un bon moment, les scientifiques n’ont pas nécessairement marqué la date dans leur calendrier. « Il n’y a pas d’intérêt scientifique, vraiment, ça n’a qu’un intérêt pédagogique », affirme le président de l’Association française d’astronomie.

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire