Lors d'un sommet en Arménie, Vladimir Poutine se retrouve en difficulté avec ses alliés traditionnels

Lors de ce sommet pour l’Organisation du traité de sécurité collective (OTSC), l’équivalent de l’Otan pour la Russie et ses voisins directs, Vladimir Poutine a été mis à l’écart . Étaient présents l’Arménie, le Kazakhstan, le Kirghizistan, le Tadjikistan et la Biélorussie. 

Le | Durée : 2:38

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source.

Laisser un commentaire