BFMTV

Après un avis d’enlèvement émis par la Suisse mardi, Julie et Milo ont été retrouvés en France, en Haute-Savoie. Leur père a été interpellé et placé en garde à vue.

Moins de 48 heures après le signalement de leur enlèvement en Suisse, Julie et Milo V. ont été retrouvés par les autorités en France, annonce ce jeudi la police cantonale de Genève.

« Ces personnes ont été retrouvées hier soir en France voisine, saines et sauves », est-il précisé sur la page Facebook.

Un couple en instance de divorce

Les enfants âgés de 7 et 5 ans était recherchés depuis mardi en fin de matinée. Leur père, Laurent V., les avait récupérés à la sortie de l’école à Thônex en Suisse alors qu’il n’en n’avait plus la garde depuis une décision de justice rendue en octobre dans le cadre de sa séparation avec sa conjointe.

L’homme n’avait ensuite plus donné de nouvelles… jusqu’à une lettre adressée quelques heures plus tard aux autorités et aux médias dénonçant les dysfonctionnements du système suisse, précise le média helvète 24 Heures. Laurent V. y réclamait que le dossier concernant la garde des enfants soit « transmis à une entité tierce et indépendante pour qu’un réexamen de fond soit réalisé ». De quoi inquiéter la famille et les autorités locales, qui avaient rapidement diffusé un avis d’enlèvement avec la description des enfants et du père.

Un premier enlèvement en octobre

Tous trois ont finalement été localisés à Fillinges en Haute-Savoie mercredi soir. Laurent V., 51 ans, a été interpellé et placé en garde à vue par les gendarmes tandis que les enfants ont été remis aux autorités suisses, indique le procureur de la République à Thonon, à France Bleu. Sandrine Tornare, l’avocate de la mère de Julie et Milo, explique à nos confrères que le père n’en est pas à son coup d’essai.

« Il n’a pas respecté, à trois reprises, les décisions de justice avec un premier enlèvement lors d’un week-end en octobre puis un contact avec sa fille qui n’était pas autorisé et ce deuxième enlèvement. »

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source.

Laisser un commentaire