Élisabeth Borne hésite à se soumettre à un vote de confiance le 5 juillet
0 0
Read Time:1 Minute, 9 Second

La Première ministre doit prononcer son discours de politique générale le 5 juillet prochain devant l’Assemblée. Elle n’a pas confirmé vouloir se soumettre à un vote de confiance des députés, comme c’est traditionnellement le cas.

Élisabeth Borne se soumettra-t-elle prochainement à un vote de confiance devant l’Assemblée? Interrogée à ce sujet sur LCI jeudi, la Première ministre a hésité avant de confier ne pas avoir encore « tranché ce point ».

« Je n’ai pas réellement…tranché ce point, …on va regarder ce point » a-t-elle répondu, hésitante.

Et pour cause, la majorité du parti présidentiel n’est que relative à l’Assemblée à l’issue du second tour des élections législatives. La coalition Ensemble dispose de 245 sièges, sur les 577 de l’Hémicycle, où 133 députés de la Nupes et 89 élus du RN ont notamment fait leur entrée.

Borne préfère se dire « à l’action »

Élisabeth Borne n’est donc pas assurée d’obtenir un vote de confiance si elle y soumettait son gouvernement après son discours de politique générale. Si la plupart des Premiers ministres s’y confrontent, elle n’est pas tenue de le faire par la Constitution.

Réponse le 5 juillet prochain, date à laquelle Élisabeth Borne doit avancer le programme de son gouvernement devant l’Assemblée. En attendant, elle s’est dite jeudi soir « à l’action », ne se demandant pas si elle était « en sursis ».

Cliquez ici pour lire l’article depuis sa source.

Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %

Average Rating

5 Star
0%
4 Star
0%
3 Star
0%
2 Star
0%
1 Star
0%

Laisser un commentaire